Quitte à être noyées (titre provisoire)

Texte Anaïs Allais
Mise en scène Anaïs Allais en collaboration avec Guillaume Lavenant

Ce qui ont vu Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été se souviennent avec émotion de l’histoire de la jeune Lilas qui se sachant condamnée veut renouer avec ses racines algériennes. Comme pour ses précédentes pièces Anaïs Allais dresse des ponts entre les rives de la Méditerranée, entre hier et aujourd’hui, afin de rétablir un dialogue souvent rendu impossible. Pour ce faire elle puise dans sa biographie la matière de sa propre fiction qu’elle confronte à la fiction d’autrui, laissant l’écriture se révéler au plateau. Sur une plage comme sur une page blanche, elle réunit un groupe de femmes décidées à écrire un nouveau chapitre de leur vie. Chacune pourrait être fille ou mère de l’autre. Chacune tente, dans les flots, de reprendre pied dans son propre récit. Avec cette nouvelle création, l’autrice-actrice et metteuse en scène nantaise déplie son autofiction théâtrale comme un conte, entre terre et haute mer, entre imaginaire du vivant et de l’émerveillement.

distribution

Avec Asmaa Samlali, Gaelle Clérivet, Louise Belmas

Collaboration artistique / assistanat : Damien Gabriac
Dramaturgie : Charlotte Farcet
Scénographie : Lise Abbadie
Création sonore : Benjamin Thomas
Vidéo : Isabelle Mandin
Création lumière : Sébastien Pirmet
Construction décor : Ateliers du Grand T
Diffusion : Emmanuelle Ossena (EPOC Productions)
Production : Cécile Favereau et Marine Charles

documents