#SoftLove

Texte : Eric Sadin
Adaptation : Frédéric Deslias & Cathy Blisson
Mise en scène : Frédéric Deslias

distribution

Texte : Éric Sadin
Adaptation : Frédéric Deslias et Cathy Blisson

Avec : Cécile Fisera
et : mA.tI / Une Intelligence Artificielle
Anthropomorphe : Arnaud Chéron
Création musicale et sonore : Léopold Frey
Création Audio-Visuelle : Hugo Arcier
Développement Informatique : Ben Kuper
Plasticiens : Rafaël GUIAVARC'H & Elisabeth BIKONDNKOMA
Scénographie et Design : Frédéric Deslias
Décors : Manuel Passard
Lumière : Guillaume Esprit / Martin Teruel
Régie plateau : Thibault Bellière
Administration : Véronique Rougier
Diffusion : Dorine Dzyczko / AADN

Partenariats Technologiques : INSA-Rouen, Digital Airways, Voxygen.

Remerciements particuliers à :
Mathieu Hillereau, Franck Lefrevre, Anne Caldin, Melchior Delaunay, Aurélie Lemaignen, Le Collectif MU.

Production : Le Clair Obscur 2015-2017
Coproductions : La Comédie de Caen - Centre Dramatique National, ARCADI – Festival NEMO, Le CUBE - Centre de création numérique d’Issy-les-Moulineaux, Le Quai des Arts - Argentan, CNC/Dicréam.

Partenaires : Région Basse-Normandie (Conventionnement), DRAC de Basse-Normandie, Ville de Caen, Conseil Général du Calvados, L'INSA de Rouen et la DRAC Haute-Normandie - Programme de résidence ART/SCIENCE 2015, AADN (Lyon), L’Hippocampe (Caen), Les Ateliers Intermédiaires (Caen), Les Indépendances, Le Marchepied.

Habitué aux formes techno-réflexives, le Clair-Obscur s’associe aujourd’hui à l’auteur Eric Sadin sur un nouveau cycle de spectacles et de laboratoires : DYS_LAB / Des utopies aux dystopies technologiques.
Son dernier roman #Softlove publié en 2014 franchit une nouvelle étape qui nous (r)amène au théâtre, ou plutôt à une forme plus (con)textuelle, dans un format un peu particulier cependant : il s’agit du monologue d’une Intelligence Artificielle, qui détaille en creux la vie d’une femme, bien vivante et contemporaine celle-ci, captant et anticipant avec notre complicité ses moindres états, ses moindres désirs…
Il s’agit là de porter notre réflexion sur les systèmes numériques qui envahissent progressivement nos vies, ce à tous les niveaux. Dans un présent anticipé, ou un futur proche, à l’heure du big data, des algorithmes prédictifs, smartphones et tablettes, objets connectés, bracelets biométriques,
applications diverses, Siri©, Viv©, Snips©, Google Glasses© ou autre Amazon Echos©… Une inversion critique est franchie : c’est acquis, nos ordinateurs suivent et nous coachent désormais dans tout notre quotidien et nous leur déléguons massivement de nouvelles tâches de notre travail,
de notre corps, de notre cerveau… Pour quels enjeux ?
Bienvenue au XXIe siècle…

documents