Autoportrait à ma grand-mère

Texte, mise en scène et jeu Patricia Allio

distribution

Coproduction : Association ICE, Le Quartz, Scène nationale de Brest; Festival Terres de Paroles; La Filature, Scène nationale de Mulhouse

Ce projet a bénéficié de l’aide à l’écriture du CNL - section théâtre, de l’aide à la création du Ministère de la Culture - DRAC Bretagne, du Conseil Départemental du Finistère et de la Région Bretagne, du soutien de la Chapelle Fifteen et des villes de Plougasnou et de Saint-Jean-du-Doigt

Remerciements : Gisèle Allio, Mélanie Alves de Sousa, Ivan Basso, Simon Bellouard, Philippe Bleton, Marianne Clévy, Rym Debbarh-Mounir, Cécile Friedmann, Isabelle Gaudefroy, Élise Marie, Ruwen Ogien, Adeline Olivier, Mickaël Phelippeau, Marie Raymond, Hakim Romatif, Alix Sanyas, Renaud Serraz et Emmanuel Valette

« Je pense souvent à toi. Pourtant aujourd’hui j’ai oublié comment tu t’appelles ». C’est ce que Julienne Le Breton, la grand-mère de Patricia, lui dit désormais lorsqu’elle la voit. Patricia Allio, auteure et metteuse en scène, entreprend alors l’écriture d’un texte à partir de leurs conversations, en enregistre certaines et fait ressurgir de vieilles photos. Elle s’adresse à sa grand-mère maternelle originaire du Morbihan. Une femme qui bientôt va disparaître et dont la mémoire déjà s’évanouit tout comme disparaît la culture paysanne, entraînant dans son sillage une langue qui fut un temps interdite : le breton. Seule en scène, Patricia Allio, entre performance et auto-fiction, explore la question de l’héritage et de la transmission, touchant des endroits aussi intimes que partagés par chacun d’entre nous.