D’ailleurs je viens d’ici

Clémence Delbart, Naomi Lulendo, Nicolas Pirus, Euridice Zaituna Kala
Commissariat Sandrine Honliasso et Ariane Leblanc


Du 12/11/2021 au 04/02/2022

Théâtre d’Hérouville
Exposition ouverte du lundi au vendredi de 14h à 18h
Et les soirs de représentation
Entrée libre

Conçue en écho à la saison Africa 2020 qui considère et interroge divers enjeux contemporains depuis l’expérience africaine et de sa diaspora, cette exposition collective observe et imagine ce qui se joue dans la rencontre de réalités distinctes. Les interactions qu’elle nous propose d’observer sont de natures diverses et ouvrent notre rapport à la translocalité. Les sculptures de Naomi Lulendo réunissent dans des formes architecturales des territoires éloignés tandis que Clémence Delbart et Habib Ali Mohammed, exposent les enjeux linguistiques d’une relation construite autour de l’expérience migratoire. Dans la vidéo et l’installation de Nicolas Pirus, la mémoire de l’océan s’élève des profondeurs pour se poser sur les rives terrestres et les irriguer. La rencontre féconde du passé et du présent est également le socle de la proposition d’Euridice Zaituna Kala, qui s’est plongée dans les archives du théâtre pour en découvrir la profondeur et en proposer une lecture enrichie de son actualité.

L’exposition D’ailleurs je viens d’ici nous rend témoins de rencontres réelles et fictives, qui s’incarnent dans des espaces matériels et immatériels, se développent dans des rapports divergents à l’altérité et s’écrivent par une multiplicité de narrateurs et protagonistes. Elles font renaître des histoires et en composent de nouvelles.

Partager : Facebook