Cendres

Inspiré du roman « Avant que je me consume » de Gaute Heivoll
Mise en scène : Yngvild Aspeli

distribution

Collaboration à la mise en scène : Paola Rizza
Acteurs-marionnettistes : Andreu Martinez Costa, Aïtor Sanz Juanes & Pierre Tual (créé avec Amador Artiga)
Scénographie : Polina Borisova, Gunhild Mathea Olaussen & Charlotte Maurel
Musique : Guro Moe Skumsnes en collaboration avec Ane Marthe Sørlien Holen
Construction marionnettes : Yngvild Aspeli, Polina Borisova, Sebastian Puech, Sophie Coëffic & Carole Allemend
Costumes : Sylvia Denais
Lumières : David Farine
Vidéo : David Lejard-Ruffet
Regard dramaturgique : Pauline Thimonnier

Regards extérieurs et soutiens : Philippe Genty & Mary Underwood
Production & diffusion : Sarah Favier
Cendres a été créé en France et en Nor- vège avec un équipe internationale.

Production : Compagnie Philippe Genty (FR), dans le cadre d’un compagnonnage Figurteatret i Nordland/Nordland Visual Theatre (NO)
Coproduction et accueil : Le centre de création et de production de la Maison de Culture de Nevers et de la Nièvre (FR), Le Mouffetard-Théâtre de la marionnette (FR), Le Conseil Général du Département de la Seine-Saint-Denis (FR).
Ce projet bénéficie du soutien du Département de la Seine-Saint-Denis dans le cadre d’un projet en réseau avec les acteurs culturels du territoire autour de la marionnette, Le théâtre au fil de l’Eau (FR), Le Théâtre de la Girandole (FR), La Nef-Manufacture d’utopies (FR)
Le spectacle a été créé avec le soutien de La Direction des Affaires Culturelles-DRAC Bourgogne (FR), Norsk Kulturråd-Arts Council Norway (NO), Nordland Fylkeskommune (NO), Fritt Ord (NO), Fond For Lyd og Bilde (NO), Fond For Utøvende Kunstnere (NO)
Avec l’aide d'Arcadi Ile-de-France, dispositifs d’accompagnement

Spectacle défendu par le CREAM

Cendres s’inspire du fait divers d’un pyromane qui a marqué les esprits en Norvège.
Les acteurs, les marionnettes, la musique, les ombres construisent un univers énigmatique et subtil.
Un thriller émotionnel, remarquable et troublant, à la frontière entre fiction et réalité.
Jeune artiste norvégienne, Yngvild Aspeli s’est formée à l’école Lecoq puis à l’école de marionnette de Charleville-Mézières.
Elle est en compagnonnage auprès de Philippe Genty.

documents