Kaboul le 15 août 2021

Dans la nuit du 15 août 2021 Kaboul tombe aux mains des Talibans. Artistes, journalistes, militants sont les premiers menacés et doivent être évacués d’urgence. Face à cette tragédie humaine, les institutions et lieux culturels français se mobilisent pour accueillir ces citoyen.nes Afghanistan.es, dans plusieurs régions de France. Le territoire normand et ses acteurs culturels prennent part à cet élan de solidarité en offrant l’hospitalité à ces artistes, journalistes, militant.e.s, penseur.ses en exil. Ainsi, Shogofa Arwin, comédienne, Maryam Yousefi, autrice et comédienne, Ali Mohammadi Kiyan, cinéaste, Soghra Setayesh, cinéaste et comédienne·es, Raha Sepehr, actrice, chanteuse, et autrice de chansons, Leena et Mamnoon Maqsoodi, comédien·es, Shawali et Farzana Nawabi, comédien.e.s, Zahra et Reza, comédien.ne.s sont hébergé.e.s et accompagné.e.s respectivement par le CDN de Normandie-Rouen, Le Préau – CDN de Normandie-Vire, La Comédie de Caen – CDN, Le Tangram – scène nationale d’Evreux-Louviers et L’Olympia – CDN de Tours.

Au-delà de la première urgence d’offrir à ces réfugié.e.s des conditions de vie décentes, ces structures culturelles normandes proposent aux 11 artistes installé.e.s sur leur territoire de créer ensemble un projet artistique. Les trois CDN normands, ainsi que le Tangram, Scène nationale d’Evreux-Louviers mutualisent leur force pour porter cet élan de solidarité. Le Volcan, scène nationale du Havre rejoint la dynamique de ce projet. La mise en scène en est confiée à Lucie Berelowitsch et Marcial Di Fonzo Bo, accompagné·es de Saeed Mirzaei, artiste iranien, à la dramaturgie et à la traduction.