Rabudôru, poupée d’amour

Texte et mise en scène Olivier Lopez

Nora et Thierry, futurs parents, s’inquiètent de leur avenir. L’usine de jouets où ils travaillent vient d’être cédée à un groupe japonais spécialisé dans la fabrication des « poupées d’amour » (rabudôru), Barbies géantes, troublantes de réalisme, réservées aux jeux d’adultes.
Ces poupées et la vision rétrograde des femmes ne sont pas du goût de Nora qui va déclencher un mouvement de protestation au sein de l’entreprise. Mais tous ne la suivent pas dans son combat, même Thierry en achète une pour son père en proie à la solitude et la maladie…
Nos poupées de cire et de son ont bien grandi, et derrière l’anecdote plaisante, la fable devient politique car vouloir s’approprier ce qui nous entoure, consommer, jeter, consommer encore, jeter encore, conduit l’humanité au désastre.

distribution

Avec Alexandre Chatelin, Laura Deforge, Didier de Neck et David Jonquières

Assistante à la mise en scène Lisa-Marion McGlue
Création lumières Louis Sady et Jean-Michel Spanier
Création sonore Nicolas Tritschler
Réalisation vidéo Jonathan Perrut
Régie vidéo Olivier Poulard
Cadrage distribution en cours
Costumes Angela Séraline et Carmen Bagoé (Atelier Séraline)
Décor et accessoires Luis Enrique Gomez
Fabrication de la poupée 4WOODS
Perruques Muriel Roussel
Photographies Virginie Meigné, Julien Hélie
Ont également collaboré à ce spectacle : Fabrice Adde, Eric Fourez, Benjamin Hubert, Julien Lourdin et Simon Ottavi.
Remerciements à Dorian Rossel et Dana Roxana Pietre.

Production La Cité Théâtre
Coproduction Le Volcan / Scène nationale du Havre, la Saison culturelle de la Ville de Bayeux, le Théâtre des Halles / Scène d'Avignon, l’Archipel / Scène conventionnée de Granville, DSN / Scène nationale de Dieppe, La Comédie de Caen / CDN de Normandie, Kinneksbond - Centre Culturel Mamer. Avec l’aide de la Drac Normandie, la Région Normandie, le Département du Calvados et la Ville de Caen. Olivier Lopez est artiste associé au Théâtre des Halles / Scène d'Avignon et artiste accompagné par DSN / Scène nationale de Dieppe.

documents