Annulé
Que ta volonté soit Kin

Texte Sinzo Aanza
Mise en scène Aristide Tarnagda

Nous sommes dans les rues de Kinshasa, « Kin » pour les intimes, où l’on rêve d’amour dans le brouhaha urbain. Le Burkinabé Artistide Tarnagda met en scène la pièce du Congolais Sinzo Aanza avec une troupe panafricaine. Une poésie fleuve charriant les rebuts, les richesses et les mirages d’une ville congolaise. Sur l’avenue de la Libération, Lily et Sophie squattent et débattent dans le bruit ambiant de la ville nocturne, entre le Seigneur et les pauvres pécheurs, au son du klaxon et au rythme des coupures d’électricité. Sophie chante les louanges de son grand amour perdu, Michel. Survient le Capitaine Pilate, gendarme venu les faire déguerpir. Ivresse, rumba, tchatche, moustiques, misère dans les poches et Dieu dans toutes les bouches ; c’est bien Kinshasa, révélée par la langue de Sinzo Aanza : bourgeonnante, indocile, créative. Ici, les rêves rendent au réel un peu de prospérité.
Créée dans les cours des maisons de la rue 9.32 du quartier de Gounghin nord à Ouagadougou lors du festival les Récréâtrales, la pièce va être adaptée à Caen pour les salles de théâtre avant de partir en tournée dans le cadre de la saison Africa2020.

distribution

Avec Ibrahima Bah, Jeanne Diama, Serge Henri, Ami Akofa Kougenou, Daddy Nkuanga Mboko, Paterne Mbongou, Hilaire Nana, Rémi Yameogo

Lumières Mohamed Kabore
Scénographie Charles Ouitin Kouadjo
Reprise pour la salle par Patrick Janvier
Costumes Léa Vayrou

Production Les Récréâtrales et Théâtre Acclamations
Avec l’appui du CDN de Caen et du Théâtre de Jean Vilar à Vitry sur Seine