Le monde et son contraire – Portrait Kafka

Texte Leslie Kaplan
Mise en scène Élise Vigier

Marc Bertin est acteur. Ses traits lui appartiennent-ils en propre ou se confondent-ils avec ceux des personnages qu’il interprète ? Leslie Kaplan et Élise Vigier, en décidant de faire son portrait, ont aussitôt vu se dessiner la silhouette de Franz Kafka qu’il a déjà interprété sur scène. Ce sera donc un portrait de Marc Bertin en Franz Kafka et inversement, puisque, dans la vie de l’acteur, la découverte de l’écrivain a été fondamentale et l’a aidé à penser les contradictions violentes de la société contemporaine. Car c’est de cela aussi qu’il s’agit à travers le récit intime qu’a imaginé Leslie Kaplan.
Double portrait donc, et même triple grâce à la présence sur scène d’un troisième protagoniste, Jim Couturier, danseur acrobate, chargé de mettre en mouvements le corps de Kafka comme essayant de sortir de lui-même. Pour cela, il fallait composer la partie musicale de ce portrait tout en métamorphoses. Élise Vigier s’est adressée à Manusound et Marc Sens avec qui elle a déjà travaillé et dont les créations visent à créer une alchimie sonore où le silence se fait musique.

distribution

Avec Marc Bertin, Jim Couturier

Composition musique originale Manusound et Marc Sens

Production Comédie de Caen-CDN de Normandie
Coproduction Collectif Les Lucioles - Rennes
Avec le soutien et l’accompagnement des Plateaux Sauvages-Paris

documents