CORPONOMY

Eisa Jocson

De la pole dance à la « macho dance », à travers les figures de l’hôtesse ou de la princesse, comment les corps sont-ils représentés dans l’industrie du service et du divertissement aux Philippines ? Seule sur scène avec son ordinateur, Eisa Jocson propose avec humour et sagacité une traversée des préoccupations qui sont les siennes depuis près de dix ans : la représentation genrée des corps.

Dans le cadre du week-end performance L’internationale Féministe en partenariat avec le centre chorégraphique national de Caen en Normandie.