Démons

AUTEUR : LARS NORÉN
MISE EN SCÈNE MARCIAL DI FONZO BO

distribution

Texte français de Louis-Charles Sirjacq en collaboration avec Per Nygren
Avec Anaïs Demoustier, Romain Duris, Marina Foïs, Gaspard Ulliel
Scénographie Yves Bernard
Assisté de Michel Rose
Musique Étienne Bonhomme
Costumes Anne Schotte
Collaboration artistique Élise Vigier
Assistant à la mise en scène Maxime Contrepois

Déballage de sentiments, entente fugaces, provocations réciproques, cris, agressions, désirs d’infidélité. Les mots sont crus, les geste vifs, les actes violents. Le tout dans un mélange d’impudeur et de cruauté, d’éxhibition et de vérité. Une véritable descente aux enfers qui se déploie dans un engrenage irréversible. Dans Démons, Lars Norén ne voit aucune solution, aucune issue à la lutte des sexes. Dans l’univers qu’il déploie, aucun de ses personnages n’échappe ni à l’enfer conjugal, ni à celui de la condition humaine. Il nous donne à voir le quotidien d’un couple et les démons qui le dévorent.

Cette œuvre s’inscrit dans la lignée de l’univers de Strindberg, de Bergman, des duels au dernier sang entre époux, des huis-clos où le banal quotidien s’entremêle à l’ennui conjugal.