Tant qu’il y aura des brebis
Portrait de tondresses et de tondeurs

Mise en scène Léa Carton de Grammont

distribution

Avec Maybie Vareilles, Arthur Amard

Production
La Dernière Baleine, Comédie de Caen-CDN de Normandie
Avec le soutien du Théâtre du CloÎtre de Bellac, le Chok-Théâtre et la ville de Saint-Étienne.

Même si culture et agriculture ont quelques racines en partage, elles ne se côtoient pas si fréquemment. Tant qu’il y aura des brebis dresse le portrait à travers plusieurs personnages d’une profession méconnue certes, mais aussi singulière. Maybie Vareilles et Arthur Amard au plateau et Léa Carton de Grammont à la mise en scène, composent une fantaisie documentaire dans l’univers feutré mais au grand air de ces intermittents de l’agriculture. Les deux acteurs, chanteurs, acrobates et danseurs se distribuent ces paroles venues d’un ailleurs si proche de nous, n’oubliant pas de s’inclure dans cette aventure acteurs, questionneurs, enquêteurs, et tondeurs d’idées reçues s’il le faut pour que le fruit de ce long travail, la laine de leurs émotions, le fil de leur engagement, soit douce et résistante.