STEVE JOBS

Texte Alban Lefranc
Mise en scène Robert Cantarella

distribution

Avec Nicolas Maury et Cécile Fišera

Production : Compagnie R & C

Coproduction : Le Manège – Maubeuge, Scène nationale, Comédie de Caen – CDN de Normandie.
Création au Manège à Maubeuge, tournée à la Comédie de Caen, à la Vignette scène conventionnée /Université Paul Valéry Montpellier 3, Le cratère à Alès, l’espace André Malraux à Chambéry.

La Compagnie R & C est conventionnée et soutenue par l’État, Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) d’Occitanie, la Ville de Pézenas

Faut-il encore présenter Steve Jobs, inventeur de la marque à la pomme, dont la mort prématurée provoqua un émoi mondial ? Biographié, hagiographié, biopiqué, statufié, on lui doit d’être devenu une des dernières figures mythologiques qu’aura produit le XXe siècle. Mais pour Alban Lefranc, il se pourrait bien que tout cela tienne d’un conte à dormir debout qu’il a entrepris de faire bégayer. Il voit avant tout Steve Jobs en maître des marionnettes et même « grand maître de la dépossession. Celui qui a liquidé le monde, aboli le présent ». Il méritait qu’à son tour on le manipule, qu’on s’en joue, qu’on fasse de lui le bonimenteur de notre temps. Nicolas Maury dont la force comique et la plasticité du jeu ne sont plus à démontrer depuis sa participation à la série Dix pour cent, incarne cet ex-hippie consommateur de LSD devenu moine milliardaire.