Ça s’écrit T-C-H

Texte et mise en scène Alexandre Koutchevsky

distribution

Avec Marina Keltchewsky et Élios Noël

Production : Lumière d’août
Coproduction : L'Archipel, Le Canal - théâtre du Pays de Redon, scène conventionnée pour le théâtre, L'Aire Libre
Avec l'aide au projet du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Bretagne.
Ça s'écrit T-C-H constitue initialement la réponse à une commande du Théâtre de Folle Pensée, les Portraits avec paysage.
Accueil, soutien des chantiers : Au bout du Plongeoir, La Fabrique / Laboratoires artistiques dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes 2015, Théâtre de Folle Pensée
La diffusion de ce spectacle bénéficie du soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne.
Ce spectacle bénéficie du soutien de la Charte d’aide à la diffusion signée par l'Onda, Arcadi Ile-de-France, l'OARA Nouvelle-Aquitaine, l'ODIA Normandie, Réseau en scène Languedoc-Roussillon et Spectacle vivant en Bretagne. A ce titre, il reçoit le soutien financier de l’Onda et de Spectacle vivant en Bretagne.

Spectacle présenté avec le soutien de l’Union européenne - programme LEADER - Fonds européens pour le développement rural, le Groupe d’Action Locale SCOT Caen Métropole, la Région Normandie, le Pôle métropolitain Caen Normanide Métropole, la DRAC-Normandie, la commune Laize-Clinchamps

Porter un nom illustre n’offre aucune protection face aux malentendus identitaires. Les parents de Jean-Jacques lui ont fait étudier la musique au seul motif que dans l’arbre généalogique de la famille apparaît un certain Piotr Ilitch Tchaïkovski. Mais à 18 ans, Jean-Jacques Tchaïkovski annonce qu’il ne veut plus faire de musique. La discussion qui aurait dû suivre ce refus est rendue impossible par la mort accidentelle des parents. Il ne reste plus au jeune homme qu’à se composer un vrai paysage d’ancêtres. Après Blockhaus présenté à Merville-Franceville en 2018, Alexandre Koutchevsky creuse le sillon du théâtre-paysage à Laize-Clinchamps. La terre des ancêtres, les comédiens la remueront vraiment.