Sombre Rivière

Lazare

distribution

Anne Baudoux, Laurie Bellanca, Ludmilla Dabo, Julie Héga, Louis Jeffroy, Olivier Leite, Mourad Musset, Veronika Soboljevski, Julien Villa, Ouria, Olivier Martin-Salvan

Production Théâtre National de Strasbourg, Compagnie Vita Nova.
Coproduction MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Le Grand T – Nantes, Le Liberté - scène nationale de Toulon, T2G - Théâtre de Gennevilliers, centre dramatique national de création contemporaine
Avec le soutien du Canal 93 et de La Colline - théâtre national pour les résidences de création Remerciements au Festival d'Avignon.

Sombre Rivière est né des conversations téléphoniques que Lazare, enfant de l’immigration algérienne, a eu avec sa mère et un ami dramaturge au lendemain des attentats de Paris en novembre 2015. Lazare a conscience que les « meurtriers suicidaires » s’attaquent aux symboles qui, pensent-ils, ne les représentent pas. Dans nos théâtres « il faut redonner la faim à ces adolescents des quartiers, la faim et l’envie de vivre, d’aimer, d’avoir soif de cet amour », dit-il. Lazare monte ici un sublime bazar chanté, dansé et joué où l’on retrouve notamment les musiciens de la Rue Ketanou et Ludmilla Dabo, qui chantait déjà la saison dernière dans le Portrait Nina Simone et Harlem Quartet. Lazare croit à des valeurs aussi vaines que l’amour, la joie, la beauté. C’est ce qu’il a voulu célébrer dans un spectacle qui transcende la violence par la beauté du chant, du blues.

documents