C’est bien au moins de savoir ce qui nous détermine à contribuer à notre propre malheur (une pièce sous l’influence de Pierre Bourdieu)

À partir d’extraits de textes de Pierre Bourdieu
Texte et mise en scène : Guillermo Pisani

distribution

Avec Caroline Arrouas

Production Comédie de Caen-CDN de Normandie
Coproduction : Compagnie LSDI, Théâtre Ouvert, avec le soutien de la région Île-de-France

La pensée de Pierre Bourdieu n’est pas rassurante, mais dérangeante, irrévérencieuse, impertinente. Elle révèle les rapports de domination là où ils se reproduisent de façon plus voilée. Elle produit un changement de regard sur la société et sur soi-même, en amenant d’abord chacun à tourner son regard vers ses propres pratiques les plus inconscientes. Elle détruit les illusions dont on se berne d’habitude et en cela elle est difficile, mais en même temps puissante et vitale. Elle entraîne – comme un entraîneur – le regard pour rester alerte.
Avec Caroline Arrouas, nous tenterons la pratique – le théâtre – et la pensée sur la pratique. Nous tenterons une modification du regard (le nôtre et celui du public), et d’abord en nous demandant « qu’est-ce qu’on fait là ? » (nous et le public) et ce que ce « faire » implique. Un spectacle réflexif donc, peut-être un théâtre de pensée.