PORTRAIT KOLTÈS

Par Élise Vigier

distribution

À partir de Juste avant la nuit, entretien Bernard-Marie Koltès et Lucien Attoun pour France Culture
Une part de ma vie et lettres de Bernard-Marie Koltès et les archives Bernard-Marie Koltès de l’IMEC

Par Élise Vigier
Avec Jean-François Perrier
Voix off Claude Degliame
Prise de son de la voix de Claude Degliame Teddy degouys
Remerciements Lucien attoun, François koltes, l’imec, l’ina

Production Comédie de Caen-CDN de Normandie

Dans le cadre de la saison Cart@too

Il a traversé l’histoire du théâtre comme un être flamboyant mais profondément exigeant, voyageur curieux de tout ce qui de près ou de loin l’éloignait d’une France étouffante, privilégiant une approche profondément humaine des terres lointaines qu’il parcourait.
Son regard toujours teinté d’enfance se portait sur les marges, sur des êtres complexes qu’il savait rendre attachants, qu’il abordait sans aucun préjugé et sur lesquels il ne portait aucun jugement moral. Faire son portrait à travers lettres, interviews, textes littéraires, souvenirs divers, images fragiles et paroles parcimonieusement prononcées, un portrait subjectif de celui qui écrivait : « il ne faut pas traiter le théâtre comme une chose plus sacrée qu’un grand-père racontant une histoire au coin du feu »…
Un portrait à partager comme cela, dans la complicité d’un coin de théâtre propice aux confidences…