Laboratoire de formation Chiambretto/Thommerel

N°27 – QUE PENSEZ-VOUS DE LA DÉMULTIPLICATION DES BASKETS ?
LABORATOIRE DE FORMATION DIRIGÉ PAR SONIA CHIAMBRETTO ET YOANN THOMMEREL EN LIEN AVEC LE GROUPE D’INFORMATION SUR LES GHETTOS (G.I.G)

Du lundi 7 au jeudi 17 janvier 2019
Restitution jeudi 17 janvier à 18h
Comédie de Caen – Théâtre d’Hérouville

Depuis sa première utilisation à Venise en 1516, où il désigna d’abord une petite île où l’on obligea les juifs à résider, le mot « ghetto » n’en finit plus de désigner par extension. Tous les quartiers assignés aux juifs en Europe d’abord, les quartiers noirs aux USA ensuite, puis, partout dans le monde, tout quartier dans lequel se trouve une forte concentration d’une minorité, qu’elle soit ethnique, culturelle ou religieuse, qu’elle soit là par choix ou par contrainte.

S’ajoutent, par extension toujours, les connotations de grande difficulté et de ségrégation sociale, ou de réclusion. Sans oublier bien sûr un environnement urbain caractérisé. Le « ghetto » convoqué singulièrement ces dernières années dans les champs de l’art, des médias et du discours politique devient par extension un puissant générateur de fiction, un mot-caméléon qui sait aussi se teinter d’acceptions valorisantes : « Tes baskets sont trop ghettos ! ».

La recherche que nous mènerons ensemble sur le plateau se veut avant tout une traversée collective dans l’histoire de cette dérive terminologique, une plongée dans ce qui est devenu une béance de la langue. Nous prendrons alors pour point de départ le Questionnaire élémentaire, questionnaire poétique et frontalement politique, que nous avons coécrit en lien avec le Groupe d’information sur les ghettos (g.i.g.). Nous l’augmenterons : récits, témoignages, images vidéos, litanies… Nous l’activerons dans l’espace de jeu à partir de nos expérimentations.

AVERTISSEMENT : Nous ne savons ni donner des consignes d’échauffements, ni proposer des travaux d’improvisation, ni même libérer la voix par des exercices vocaux adaptés. Nous ne chercherons pas non plus à rendre au corps de l’acteur son mouvement propre, ou à l’emmener vers une traversée sincère de ses émotions. Ce que nous cherchons, c’est à inventer au théâtre les outils tout à la fois poétiques et critiques qui nous permettront d’interroger ensemble les mécanismes d’exclusion et de repli dont nous sommes le jeu, qu’on le veuille ou non, dans nos pratiques et plus largement dans nos vies.

Sonia CHIAMBRETTO est l’auteur d’une dizaine de livres. Son écriture questionne et distord la notion de « document », elle dit écrire des « langues françaises étrangères ». Ses textes, pour la plupart publiés aux éditions Actes Sud-Papiers et aux éditions NOUS, ont notamment été mis en scène en France et à l’étranger par Hubert Colas qui a monté la totalité de sa trilogie CHTO, et Rachid Ouramdane  qui a crée son texte Polices ! Sonia Chiambretto a également collaboré avec Pascal Kirsch, Dieudonné Niangouna, Kitsou Dubois, Benoit Bradel, Vincent Thomasset, Anne Théron ou encore Raphael Imbert. Elle publie dans des revues de poésie, donne des lectures/performances de ses œuvres, anime divers workshop dans les écoles d’art. Elle fonde en 2018 avec Yoann Thommerel la Compagnie « Le Premier épisode ».

Yoann THOMMEREL écrit de la poésie et des pièces de théâtre hybrides, le plus souvent contaminées par le roman. Ses dispositifs narratifs atypiques portent des histoires qui interrogent aussi bien les cloisonnements et déterminismes sociaux que la standardisation des désirs, les débordements qu’ils ne manquent pas de provoquer, les obsessions sécuritaires ou encore les mutations et dérèglements de l’activisme politique contemporain. Ses textes, lorsqu’il ne les porte pas lui-même (lectures, performances), sont régulièrement mis en scène au théâtre. Nombreuses publications en revues : Muscles, TXT, If… Derniers livres parus : Mon corps n’obéit plus (Nous, 2017) ; Questionnaire élémentaire, avec Sonia Chiambretto (Les Laboratoires d’Aubervilliers / Groupe d’information sur les ghettos (g.i.g), 2017) ; Bandes parallèles (Les Solitaires intempestifs, 2018). Il fonde en 2018 avec Sonia Chiambretto la Compagnie « Le Premier épisode ».

Candidatures

Téléchargez ce questionnaire extrait du livre Questionnaire élémentaire et envoyez vos réponses accompagnées d’une lettre de motivation, d’un CV et d’une photo à groupe2068@gmail.com

Date limite de candidature

Vendredi 9 décembre
Réponse aux candidatures au plus tard le lundi 17 décembre

Modalités pratiques

Les frais d’inscription sont gratuits.

L’hébergement et les repas sont à la charge du participant.
N’hésitez pas à nous contacter si vous ne connaissez pas Caen et les environs, nous pourrons vous aider dans vos recherches.

Présentation des travaux à l’issue du laboratoire.

Les laboratoires de formation sont dirigés par des artistes aux parcours reconnus nationalement ou internationalement (metteurs en scène, comédiens, auteurs, dramaturges) sur des œuvres et des thèmes variés, de préférence contemporaines. Ils sont proposés en complément des offres de formation déjà présentes sur le territoire dans une logique de formation continue pour la qualification et l’insertion des jeunes acteurs. Ils sont aussi destinés aux comédiens professionnels, dans un souci d’ouverture et de diversité, afin de favoriser des rencontres professionnelles entre différentes générations. C’est un moment privilégié pour les acteurs, leur permettant de se rencontrer, de s’essayer à des écritures plateau et de se confronter à différentes esthétiques.

Avec le soutien de la Région Normandie et de la DRAC Normandie.