ATD QUART-MONDE

CE QUE LA MISÈRE NOUS DONNE À REPENSER :
AVEC ATD QUART MONDE, DES HABITANTES D’HEROUVILLE ET DES ETUDIANTS

Dans le cadre du colloque « Penser/exposer la vulnérabilité » organisé à l’université de Caen par le programme Santé de la MRSH et les laboratoires de recherche LASLAR, SERREV et LPCN, la Comédie de Caen a mené un travail autour du spectacle RIEN NE SE PASSE JAMAIS COMME PREVU de Kevin Keiss, mis en scène par Lucie Berelowitsch, et programmé les mardi 26, mercredi 27 et jeudi 28 février à 20h au théâtre d’Hérouville.
Des habitants d’Hérouville Saint-Clair (association la Voix des Femmes et Centre Socio-culturel d’Hérouville), des étudiants du département de sociologie et des militants d’ATD Quart-Monde se sont réunis autour de deux auteurs, Julie Ménard et Kevin Keiss, pour écrire sur le thème de la précarité mais aussi de l’invention de soi, de ce que l’on est et de qui l’on rêve d’être.
Puis, encadrés par la metteuse en scène Lucie Berelowitsch et les musiciens Grégoire Léauté et John Kaced, les participants ont porté sur scène cette matière textuelle, lors d’une présentation inscrite dans le cadre du colloque vendredi 30 novembre à 18h15 dans l’Amphithéâtre de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines.

Avec le soutien de la DRAC Normandie et de la ville d’Hérouville