Exposition Copi


Du 02/10/2017 au 15/12/2017

Théâtre d’Hérouville

Vernissage :

Lundi 2 octobre 2017 de 18h à 20h

À l’occasion du 30ème anniversaire de sa disparition, une exposition réalisée à partir de ses œuvres graphiques et des archives de l’IMEC.

 

Né en 1939 à Buenos Aires, Copi est élevé en grande partie à Montevideo (Uruguay), dans une famille argentine parfaitement francophone.

Les activités politiques de son père l’obligent à s’exiler. En 1963, il s’installe à Paris. Sous le nom de Copi, il atteint la notoriété dans les pages du Nouvel Observateur avec son personnage de dame assise au gros nez et aux cheveux raides qui, figée sur sa chaise, monologue, ou dialogue, avec un volatile informe.

Jérôme Savary est le premier, en 1964, à montrer de courtes pièces qu’il a écrit. Jorge Lavelli prend la suite en montant Sainte Geneviève dans sa baignoire, La journée du rêveuse au Lutèce (1966) et L’Homosexuel ou la difficulté de s’exprimer (1967) où Copi joue lui-même un travesti délirant. En 1970, Alfredo Arias met en scène Eva Peron au Théâtre de l’Épée de Bois avec Facundo Bo dans le rôle titre.
Proche du mouvement du Front homosexuel d’action révolutionnaire (FHAR) qui traduit un rapprochement entre l’extrême gauche mao et les homosexuels, Copi meurt du SIDA en 1987 alors qu’il était en pleine répétition d’Une visite inopportune, dont le personnage principal est un malade du sida qui se meurt dans un hôpital.

Partager : Facebook